Accueil > Supports Pédagogiques > Comment aller chercher un fichier sur un arbre

Comment aller chercher un fichier sur un arbre

Les 3 méthodes dites du chien, du lézard et de l’aigle

Prenons le cas de la création d’une page web en html. On a souvent besoin de référencer une image que l’on veut afficher ou une autre page web vers laquelle on veut faire un lien. L’objet de cette article est de présenter les différentes méthodes pour accéder à ce fichier cible externe, et de conclure sur le choix de la meilleure méthode selon la position du fichier cible par rapport au fichier source

Comparons le système de fichier d’un ordinateur à un jardin avec un ou plusieurs arbres. Sous Windows vous avez plusieurs arbres (disques) appelés : C, D, E. Sous Linux vous avez un seul arbre : / (slash).
Concentrons nous sur l’arbre (Linux ou Windows), cet arbre a une racine d’où partent des branches (ce sont les dossiers contenus dans la racine).

Imaginons le jardin cloturé qui correspond à un ordinateur Windows, ce jardin a 3 arbres : C,D et E (2 disques durs et un lecteur DVD).

 Le Chien

Première manière de cheminer vers le fichier cible, celle du chien :

Le but est de lui faire aller chercher un fichier bien précis (ou une balle) dans un des 3 arbres. Première limite au chien : il ne peut pas sauter par dessus la barrière et ne peut donc pas aller chercher la balle (le fichier) chez le voisin (un autre ordinateur).
Notre chien est très obéissant, ceci dit il faut lui donner des ordres dans son langage non pas ouaf ouaf ;) mais du style :
Nom de l’arbre \ (anti-slash pour Windows) / (slash pour Linux) ,
Nom du dossier,
Nom du sous-dossier
Nom du fichier,

Par exemple :

C :\\dossier1\dossier2\fichier1.htm (Windows)

/var/www/fichier1.htm (Linux)

C’est donc un chien qui grimpe aux arbres

 Le Lézard

Deuxième méthode, la méthode relative : celle du lézard :


Présentation du Lézard :

Notre lézard n’a pas le droit de toucher le sol du jardin, il reste pour toujours sur son arbre.
Par ailleurs notre lézard n’est pas un lézard sauteur : il ne peut pas sauter d’une branche à une autre.

Au départ, le lézard se trouve sur une branche de l’arbre (dans un dossier), il va falloir lui indiquer étape par étape comment se déplacer dans l’arbre. Chaque étape est séparée des autres par un slash (/) .

Voici un arbre pour notre lézard :

Imaginons notre lézard au départ de la racine (feuille 1 sur branche A), nous voulons le faire se déplacer le fichier (feuille) 5 dans le dossier (branche) C .

je suis en A, je vois les branches B,C et D. je choisis parmi les 3 : C,
mon premier ordre est donc C : C/
ensuite je dis simplement à mon lézard de choisir la feuille 5,
mon ordre est donc : C/5

Imaginons maintenant notre lézard au départ au fichier (feuille) 5 dans le dossier (branche) C, nous voulons le faire se déplacer vers 2 sur B.

1er ordre : descendre vers A, ici on descend, on ne monte pas, descendre d’une branche se dit .. (point point) , il ne faut pas dire au lézard A/, car le lézard ne voit que les branches qui sont au dessus de lui.

Ensuite on lui dit vous l’aurez deviné, B/2 .
Notre 2e ordre pour le lézard est donc : ../B/2

Exercice : aller de 2 en 6 (sur C_1) à l’aide du lézard

  L’Aigle

Élargissons maintenant notre vision des choses. L’arbre (disque ou ordinateur) n’est pas seul, sur la planète ils sont des millions. Regardons donc la planète dans son ensemble, peuplée par des millions d’arbres. Ceci correspond à l’internet et ses millions d’ordinateurs.


Chaque arbre (ordinateur) est identifié par son numéro (adresse IP) et éventuellement son nom de domaine (www.prog-spip.com).

Et voici ... le dernier animal : l’aigle


Alors l’aigle plane au dessus de la terre. Et il attend qu’on lui donne un ordre. L’ordre commence par le protocole employé, dans le cas du Web : http://.

Ensuite, il faut lui dire sur quel arbre (ordinateur) aller soit en lui donnant son numéro (adresse IP) soit en lui donnant son nom de domaine.

Ceci permet à l’aigle d’arriver à la racine (au tronc) d’un arbre bien précis.

Ensuite l’aigle se comporte un peu comme un lézard et il monte vers le fichier cible. Un ordre pour un aigle ressemble à :

http: / / nomdedomaine/chemin_lezard_depuis_la_racine/nomdufichier

Nous avons maintenant fait connaissance avec nos 3 animaux et donc nos 3 méthodes pour « adresser » un fichier.

  1re epreuve : 2 fichiers sur le même arbre

Mettons nous dans le cas d’une page Web que l’on écrit sur son ordinateur puis que l’on publie sur un serveur.

Sur cette page Web (le fichier page.htm dans le dossier pages) je veux accéder à image.gif qui se trouve dans le dossier images.


en chien, l’ordre est le suivant :
file ://C :/web/images/image.gif

en lézard :
../images/image.gif

et en aigle :
http:/ /monip/web/images/image.gif

imaginons maintenant que je déplace le contenu de mon site Web sur un serveur. Pour cela, je prends le dossier web et je le place sur un autre arbre : l’arbre du serveur. Comme souvent le serveur est un serveur Linux. Une fois le dossier déplacé, voici une vision du serveur :


des 3 ordres cités plus haut, lesquels fonctionnent encore ?

le chien :
file ://C :/web/images/image.gif
C : n’existe pas sur le serveur, et même s’il existait rien n’oblige à placer le site directement sous C :
Le chien n’est donc pas efficace dans ce cas de figure.

le lézard :
../images/image.gif
OUI, l’ordre fonctionne toujours

l’aigle :
http:/ /monip/web/images/image.gif
on pointe toujours vers monip et non vers le serveur,
donc non l’ordre ne fonctionne pas

  2e epreuve : 2 arbres différents

Le chien et le lézard sont hors course car le chien doit rester dans son jardin et le lézard sur son arbre.

Par contre l’aigle qui se déplace de façon absolue va trouver sa cible de la même manière peut importe ou se trouve la page qui lui donne l’ordre d’aller vers la cible.

à suivre !



Damien Lièvre,
date de publication : 28 mars 2011,
date de dernière mise à jour : 28 mars 2011


Soutenez l'association en partageant cette page autour de vous :

Voir également :



Derniers commentaires